Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

NOVIRENT-location serveurs

NOVIRENT, spécialiste location courtes durées informatique de serveurs UNIX WINDOWSstockage et switch pour projets ponctuels et/ou urgents.

Sur le blog de novirent, spécialiste de la location de matériels informatiques et plus particulièrement des serveurs, vous trouverez des informations sur l'écologie en entreprise, le high tech et le monde des serveurs et de l'informatique en générale (HP, IBM, SUN/Oracle, DELL, BULL, Fujitsu, EMC², Netapp, Brocade, Cisco, Clarion, HDS... l'ensemble sur serveurs en location, du stockage en location, des routeurs en location, des onduleurs en location, des stations de travail en location, des workstations en location et des switchs en location).

Bonne lecture à tous !

FERRIER Aubry

( NOVIRENT location informatique, location serveurs, location stockage, location switchs, location routeurs, location onduleurs, location workstation... http://www.novirent.com )

logo-home-novirent-location-serveurs.jpg<--- retour à l'acceuil

twitter-logo novirent location louer serveurs server server  findUsOnFacebook_novirent.png

louer_serveurs_noivrent_location_materiel_informatique_stat.png

WordsCloud

WordClouds du blog des spécialiste de la location de serveurs courtes durées ---> Novirent 

  Stockage informatique     Serveurs informatique     Actualité informatique     Switch informatique     Facebook     Virtualisation    Ecologie     Twitter     Novirent     Catalogue Novirent     Processeurs     Site web Novirent

Blog virtualisation

TopArticles

"Voici les articles les plus consultés sur le blog des spécialistes de la location de serveurs depuis le mois de février 2011"

 

 

"Catégories du Blog des spécialistes de la location de serveurs et matériels informatiques"

Novirent Location Serveurs

"Spécialisé dans la location de serveurs et de matériels informatiques à courtes durées, découvrez le site web de Novirent : - Serveurs - Stockage - switches - routeurs - onduleurs - stations de travail : IBM, HP, BULL, SUN, ORACLE, DELL, FUJITSU, CISCO, HITACHI, EMC, NETAPP... Nous adaptons le matériel à vos besoins ponctuels et/ou urgents et le livrons dans les meilleurs délais, le plus souvent en 24/48H"

6 juin 2016 1 06 /06 /juin /2016 11:19
INFORMATIQUE SERVEUR ET REFROIDISSEMENT PAR EAU

INFORMATIQUE SERVEUR ET REFROIDISSEMENT PAR EAU

*Article inspiré de Wikipédia, 15 mars 2016

Nous nous posons souvent la question, savoir en terme de refroidissement ce qui serait le plus efficace entre air et eau.

Ci-après, pour éclairer notre lanterne, une petite information de wiki sur la question :

Refroidissement à eau :

Le refroidissement à eau (watercooling en anglais) est une branche du refroidissement liquide ayant pour particularité d’utiliser l’eau comme liquide caloporteur. C’est un système de refroidissement largement répandu dans l’industrie automobile et la production d’énergie. Plus récemment, le refroidissement à eau a fait son apparition dans le secteur de la micro-informatique pour pallier les inconvénients du refroidissement à air.

On retrouve ce procédé sous deux architectures différentes :

Les systèmes dits à “cycle ouvert” (once-through cooling ou OTC en anglais) utilisés pour des installations temporaires ou lorsque de grandes quantités d’eau sont disponibles.

Les systèmes à recirculation sont les plus fréquemment utilisés. Dans cette configuration, la même eau est utilisée en cycle fermé et doit donc être refroidie.

Un système classique de refroidissement à eau à recirculation est composé des éléments suivants.

Le premier échangeur thermique :

Ce premier échangeur thermique, aussi appelé waterblock dans le domaine informatique, permet l'échange de chaleur entre l'élément à refroidir et le liquide caloporteur. Sur certains systèmes comme les moteurs à explosion, le carter comporte de multiples canaux et fait office d'échangeur.

Le second échangeur thermique

Ce deuxième échangeur thermique aussi appelé radiateur ou dissipateur permet l'évacuation de la chaleur du circuit dans l’air ambiant par exemple. Cet échangeur peut être passif ou actif (on accélère le refroidissement mécaniquement à l’aide de ventilateurs ou de systèmes de réfrigération).

Le réservoir :

Il permet de stocker l’eau, d’absorber les fluctuations de volume dues aux variations de température, de pallier les fuites et l'Évaporation résiduelle du circuit et occasionnellement à attraper les bulles qui pourraient se former dans le circuit. À noter que le réservoir est généralement doté d’un bouchon permettant la purge ou le remplissage du système.

La pompe :

Elle assure une bonne circulation du liquide dans le circuit. Il est important de souligner que les premiers systèmes de refroidissement à eau, notamment dans le secteur automobile, ne disposaient pas de pompe et que la circulation du fluide était assurée par le phénomène de thermosiphon.

Le liquide caloporteur

Ici c'est l'eau qui utilisée comme liquide caloporteur, servant littéralement à « transporter la chaleur » entre les deux échangeurs thermiques. Rappelons que l’inertie thermique du système croit avec la quantité d’eau utilisée. Autrement dit, un système doté d’un grand réservoir ou de longues tuyauteries aura une inertie thermique plus importante. Notons également qu’en pratique, des additifs sont généralement ajoutés à l’eau. Ils ont pour but d’abaisser la température de solidification (gel) ou d'éviter la formation d’algues par exemple. Le fluide transite à travers les éléments du circuit via un réseau de tuyauteries. Selon la nature et le nombre d'éléments à refroidir, on peut adopter un montage en série ou en parallèle.

Avantages et inconvénients :

Avantages :

La principale alternative à un système de refroidissement à eau est l’utilisation d’un refroidissement à air. L’utilisation de l’eau présente cependant l’avantage d’avoir une bien meilleure conductivité thermique que l’air et est un bien meilleur caloporteur. Concrètement, cela permet de refroidir un même système plus efficacement avec une surface d'échange équivalente tout en ayant un débit et un déplacement de fluide moindre.

Ce procédé présente également la possibilité de déporter le système de refroidissement loin de la source de chaleur, lorsque celle-ci se dégage dans un espace restreint ou inadapté par exemple. C’est pourquoi cette configuration s'avère particulièrement avantageuse lors du refroidissement de composants informatiques.

Plus généralement, l’eau présente l’avantage d'être non toxique, fluide et relativement peu chère.

On peut également lui trouver des avantages lors d’utilisations plus spécifiques, par exemple, l’eau de refroidissement qui enveloppe un moteur à explosion apporte une isolation sonore supplémentaire.

Inconvénients :

Un système de refroidissement à eau est généralement plus complexe à mettre en œuvre qu’un système de refroidissement à air, surtout pour de petites installations. De plus, la proximité du liquide avec les éléments à refroidir impose dans la majorité des cas une excellente étanchéité du système.

Un second problème apparaît lors de l'utilisation de métaux différents au sein d’un même circuit. Il s’agit de l'oxydoréduction. Si ce phénomène n'est pas contrôlé, il peut mener à long terme à l'apparition de fuites généralisées, une obstruction du système, des détériorations au niveau de la pompe, voire une destruction des pièces métalliques.

Il est donc primordial de considérer ce phénomène dès la conception du système. Les solutions classiques consistent en l’utilisation du même métal au sein de toute l'installation ou au remplissage du système avec un liquide caloporteur empêchant ce phénomène. L’eau déminéralisée possède par exemple un fort pouvoir isolant permettant de réduire les risques d'oxydoréduction et de minimiser les dégâts en cas de fuite.

Performances :

La puissance dissipée en watt par un tel système peut être calculée grâce à la loi de refroidissement de Newton. Un des phénomènes pouvant diminuer les performances du système est l'apparition d'un écoulement laminaire. Ce phénomène est dépendant de la viscosité du fluide utilisé, de la géométrie des canaux et de la vitesse de déplacement du fluide.

En opposition à un écoulement turbulent, un écoulement laminaire désigne un déplacement du fluide uniforme ou toutes particules ont la même vitesse et sont immobiles les unes par rapport aux autres. Par exemple, un fluide plutôt visqueux transitant dans une tuyauterie droite sans variation de diamètre avec un débit relativement faible aura un écoulement laminaire.

Dans le cas d’un système de refroidissement, le problème posé est celui de la perte de vitesse par friction des particules proches des parois du conduit. Il faut absolument éviter la création de cette « sous-couche laminaire » au sein des échangeurs thermiques car la couche de fluide se déplaçant à faible vitesse contre les parois agira comme un isolant thermique empêchant les échanges de chaleur avec la portion du fluide se déplaçant à grande vitesse au centre du conduit.

Les solutions permettant de briser cette couche laminaire sont généralement une bonne vitesse de déplacement du fluide dans le circuit et le placement d’obstacles sur le passage du fluide au sein des échangeurs, le but étant d'obtenir un écoulement turbulent. Cela explique pourquoi la majorité des échangeurs du commerce possèdent des canaux de forme relativement complexe et sont munis d'une pompe.

Domaines d’application

Moteurs thermiques :

Dans l’automobile et la plupart des utilisateurs de moteur thermique font appel au refroidissement à eau pour maintenir le moteur à sa température idéale de fonctionnement. Cette régulation de la température de fonctionnement du moteur permet d’atteindre le rendement maximum et de préserver sa fiabilité.

Dans un automobile le circuit de refroidissement à eau comprend, entre autres tuyaux, la pompe à eau, le réservoir d'eau, le radiateur et le calorstat.

Micro-informatique

Apparition :

Rappelons tout d’abord que les circuits intégrés qui composent un ordinateur, le processeur (CPU : Central process Unit) et le processeur graphique (GPU : Graphical Process Unit) notamment, sont des composants résistifs. En d’autres termes, l'énergie qu’ils consomment est intégralement restituée sous forme de chaleur. Ce qui explique la nécessité de refroidir ces composants.

La première utilisation connue du refroidissement à eau dans un ordinateur est celle de Cray-2, un super-ordinateur livré par la société Cray en 1985.

Lors de la conception de cette machine destinée à effectuer d’imposants calculs, les ingénieurs ont été confrontés au problème de la densité des composants. En effet, afin d’obtenir les performances visées, le système devait posséder une importante densité de circuits intégrés dans un espace restreint. La première solution trouvée consistait à utiliser de grands circuits imprimés sur lesquels étaient brasés les circuits intégrés en grande quantité. Cela rendait la réalisation de ces cartes très complexe et ne permettait pourtant pas d’atteindre les objectifs visés.

La solution innovante imaginée par Seymour Cray lui-même consistait en la réalisation de petites cartes connectées les unes aux autres. De fait, la densité de composants était considérablement augmentée mais cela posait un nouveau problème: avec cette densité de composants, il n’y avait aucune chance pour que les systèmes de refroidissement à air conventionnels fournissent des résultats satisfaisants.

C’est pourquoi les circuits du Cray-2 furent tout simplement immergées dans le fluorinert, un liquide de refroidissement spécialement conçu pour l’informatique par la société 3M présentant un fort pouvoir isolant. Un module annexe à la machine était chargé de faire circuler et de refroidir le liquide.

Évolution :

À partir des années 1990 on a vu apparaître le refroidissement liquide dans les ordinateurs personnels traditionnellement équipés de refroidissements à air (ventirads). Mais les composants de l'époque générant relativement peu de chaleur, son utilisation ne s’est avérée réellement justifiée que quelques années plus tard avec la démocratisation de l'overclocking.

Les précurseurs du refroidissement à eau utilisaient généralement du matériel de récupération ou adaptaient des systèmes existants à leur installation.

Des pompes d'aquarium étaient d'abord utilisées et les waterblocks étaient de fabrication artisanale. De même, les radiateurs de voiture étaient souvent utilisés, en particulier ceux de la Renault Twingo ou de l'Opel Corsa.

La généralisation des jeux sur ordinateurs et des applications nécessitant d’importantes capacités de calcul ont poussé les constructeurs à fournir des processeurs toujours plus puissants. Ces meilleures performances se traduisent généralement d’un point de vue technologique par une finesse de gravure croissante ainsi qu’une augmentation de la fréquence de fonctionnement et de la tension d’alimentation.

Ce phénomène s’est également propagé aux autres composants de l’ordinateur comme la carte graphique (GPU), la carte mère (northbridge), le disque dur et désormais les SSD (solid-state drive). Ces modifications affectent de manière très importante la chaleur dégagée par le composant, d'où la nécessité de systèmes de refroidissement toujours plus performants. C’est pourquoi les configurations refroidies à l’eau connaissent depuis quelques années une popularité croissante.

Un marché s’est rapidement développé autour du watercooling et il est désormais possible de se procurer des composants dédiés à cet usage (pompes, waterblocks, radiateurs, tuyauteries et raccords…). Cet industrialisation des procédés de fabrication a de fait permis d’obtenir des systèmes plus performants avec des prix accessibles au grand public.

De nombreux magasins (principalement sur internet) proposent désormais des gammes complètes de produits aussi bien au détail qu'en kits contenant le nécessaire pour assembler un circuit complet.

Il est cependant important de souligner que la majorité du parc informatique et de la production mondiale reste équipée de refroidissements à air, préférés pour leur simplicité d'utilisation et de mise en place ainsi que leur faible coût. Les configurations refroidies à l'eau sont généralement réservées aux ordinateurs personnels haut de gamme ou « overclockés. »

Les utilisateurs de telles configurations recherchent autant le gain de performances qu'une meilleure ergonomie du système de refroidissement ou encore, une meilleure esthétique.

Espérant que cet article ai pu vous éclairer quelque peu, NOVIRENT reste à votre disposition avec ses solutions des plus grands constructeurs informatiques. (serveurs, unités de stockage, commutateurs / switches) aux projets ponctuels en location ou vente avec support de maintenance, n’hésitez pas à nous contacter pour toute question .

L’équipe NOIRENT reste à votre disposition pour toute question

www.Novirent.com

Votre Spécialiste Location Courte Durée Haut de Gamme

*Si vous souhaitez vous désabonner, merci de nous le faire savoir à location@novirent.com

Published by Novirent, location serveurs informatiques serveur
commenter cet article
30 mai 2016 1 30 /05 /mai /2016 13:06
LA SECURITE SUR INTERNET

Nous avons identifié 3 mythes concernant la sécurité sur internet afin de vous donner des conseils et astuces pour avoir les bons réflexes de sécurité sur le web.

Mythe n°1 : Une politique stricte au niveau des sites internet indésirables garantit la plus grande sécurité de vos utilisateurs

Notre astuce sécurité : en plus d’une solution de filtrage des URLs, vous devez également vous assurer de :
- faire régulièrement des scans complets de votre trafic internet, tel qu’il est.
- garder vos terminaux d’accès régulièrement patchés.

Mythe n°2 : Scanner le réseau et ses différentes couches est suffisant

Notre astuce sécurité : La protection internet fonctionne efficacement si elle est associée à une défense robuste, par couche, incluant un contrôle de la sécurité de vos terminaux et points d’accès au réseau, ainsi qu’un contrôle des sorties (contrôle du trafic avec une approche multidirectionnelle).

Mythe n°3 : La seule manière de protéger les utilisateurs hors-site est de rediriger leur trafic vers le siège

Notre astuce sécurité : Choisissez des solutions de sécurité internet qui ne freinent pas, ni ne ralentissent vos utilisateurs. Tout d’abord, vous ferez certainement des heureux, mais vous empêcherez surtout qu’ils aillent dénicher des solutions alternatives peu sures, pour contourner votre système en place.

NOVIRENT : rapidité, souplesse, efficacité.

Nous sommes là pour vos projets de location

ponctuels, urgents et pour la réussite de tous

vos projets d’achat de matériel informatique. www.Novirent.com

Published by Novirent, location serveurs informatiques serveur
commenter cet article
18 mai 2016 3 18 /05 /mai /2016 09:35

NOVIRENT vous propose ses solutions en AMS

*Article inspiré de Wikipédia, 18 aout 2015

  • HITACHI AMS 2500 avec :
  • 32Gb Cache
  • 16 ports FC
  • 3 x Disk drawers
  • 42 x 600Gb 15K SAS HDD

2 x BR5100 : San Switch 8GB avec 40 Ports Actifs + 32 SFP 8GB SW + Rail Kit "

Introduits sur le marché en octobre 2008, ces systèmes de stockage, de nouvelles générations, plus connus sous l'appellation AMS ou AMS2000 sont les seuls produits de stockage de milieu de gamme possédant des contrôleurs actif-actif symétriques qui fournissent un équilibrage de charges intégré et automatisé. Ils sont parfaits pour répondre aux besoins des applications les plus exigeantes dont la charge de travail est constamment modifiée. Ces produits offrent des performances, des capacités et des fonctionnalités à l’échelle de l’entreprise, à un prix de milieu de gamme.

Ces systèmes de stockage se déclinent en trois modèles:

  • AMS2100, évolutif jusqu'à 120 disques durs internes
  • AMS2300, évolutif jusqu'à 240 disques durs internes
  • AMS2500, évolutif jusqu'à 480 disques durs internes

Les systèmes de stockage AMS2000 se connectent en Fibre Channel ou en iSCSI sur un réseau de stockage SAN (Storage Area Network).

Les technologies de disques durs supportées sont le Solid-state drive, le Serial Attached SCSI et le Serial ATA1.

Chaque disque possède deux liens à 300 Mo/s Actif/Actif et chaque lien SAS est piloté par un processeur Hitachi spécialisé « HiPer » dédié, ayant des circuits de « Data Recovery » et de « Regeneration ».

La définition et la configuration des systèmes de stockage est plus rapide et les disques SAS et SATA II peuvent être mixés au sein d’un même tiroir. Chaque tiroir est accédé par 8 liens SAS à 3Gb/s.

Les systèmes de stockage AMS2000 sont évolutifs par l'ajout de modules d'extension disques et permettent de combiner des disques de technologie SDD, SAS pour les applications nécessitants de la performance et des disques SATA pour la gestion du cycle de la donnée (Archivage, sauvegarde).

Principales caractéristiques

Performance

Le contrôleur avec équilibrage des charges dynamique associe performances exceptionnelles et opérations réalisées sans interruption ; c'est une solution adaptée pour les environnements VMware2.

Les performances des baies de stockage AMS2000 sont disponibles sur le site du Storage Performance Council SPC-13.

Allocation à la demande

Le Thin provisioning ou l'allocation à l'écriture du stockage (Hitachi Dynamic Provisioning) est disponible sur les AMS2000 et permet de virtualiser, du point de vue des applications, les évolutions de volumétrie dont les applications auront besoin demain ou après-demain, sans installer physiquement les disques dans la machine.

Cette approche de gestion fine des approvisionnements du stockage informatique n’a pas pour vocation de modifier les méthodes d’administration du stockage. Ses buts et sa valeur ajoutée sont d’ordre écologique et économique. En effet, éviter d’installer tout de suite des matériels qui ne seront utilisés que demain ou après-demain est une approche écologique de la gestion de l’infrastructure informatique. Bien entendu, les coûts de fonctionnement associés sont également réduits : occupation moindre d’espace au sol, et consommation réduite des énergies (alimentation électrique, climatisation).

D’un point de vue strictement économique et en prenant en compte le coût total de possession (TCO), le lissage dans le temps des achats de volumétrie permet de bénéficier de la décroissance constante des coûts d’achat informatique (pour une même technologie) et des améliorations technologiques autour des disques durs (l’augmentation de la densité du stockage, la réduction de la consommation électrique nécessaire pour alimenter un disque dur en sont des exemples).

Intégration simplifiée

Disponibilité des données assurée à 99,999 %.

Pas de point unique de défaillance (pour un minimum d'interruptions et de risques) et cache mis en miroir avec batterie de secours.

Administration facilitée grâce à l'installation et à la configuration des systèmes via des assistants.

Temps de configuration réduit grâce aux plates-formes adaptées aux solutions d'Hitachi Data Systems, certifiées et testées sur les

principales applications commerciales et conforme à la norme SMI-S. Des guides techniques détaillés vous permettent de bénéficier des meilleures performances et de la meilleure évolution possibles.

Conformité et protection des données

Le RAID, notamment le niveau 6 garantit une grande disponibilité et une vraie protection : deux disques peuvent connaître une défaillance sans qu'aucune donnée ne soit perdue.

La fonction WORM est d'éviter la modification ou la suppression des données.

Les mécanismes reconnus de Snapshot et de réplication Synchrone et Asynchrone pour copier la donnée sur différents sites.

NOVIRENT vous propose ces solutions d’unité de storage en location ou vente, mais aussi des serveurs et commutateurs des plus grands constructeurs informatiques.

http://www.hte.com.cy/upload/20110728/1311844933-16764.pdf

L’équipe NOIRENT reste à votre disposition pour toute question


www.Novirent.com

Votre Spécialiste Location Courte Durée Haut de Gamme

*Si vous souhaitez vous désabonner, merci de nous le faire savoir à location@novirent.com

Published by Novirent, location serveurs informatiques serveur
commenter cet article
9 mai 2016 1 09 /05 /mai /2016 15:13

*Article inspiré de Wikipédia, 18 aout 2015​

Introduits sur le marché en octobre 2008, ces systèmes de stockage, de nouvelles générations, plus connus sous l'appellation AMS ou AMS2000 sont les seuls produits de stockage de milieu de gamme possédant des contrôleurs actif-actif symétriques qui fournissent un équilibrage de charges intégré et automatisé. Ils sont parfaits pour répondre aux besoins des applications les plus exigeantes dont la charge de travail est constamment modifiée. Ces produits offrent des performances, des capacités et des fonctionnalités à l’échelle de l’entreprise, à un prix de milieu de gamme.

Ces systèmes de stockage se déclinent en trois modèles:

• AMS2100, évolutif jusqu'à 120 disques durs internes

• AMS2300, évolutif jusqu'à 240 disques durs internes

• AMS2500, évolutif jusqu'à 480 disques durs internes

Les systèmes de stockage AMS2000 se connectent en Fibre Channel ou en iSCSI sur un réseau de stockage SAN (Storage Area Network).

Les technologies de disques durs supportées sont le Solid-state drive, le Serial Attached SCSI et le Serial ATA1.

Chaque disque possède deux liens à 300 Mo/s Actif/Actif et chaque lien SAS est piloté par un processeur Hitachi spécialisé « HiPer » dédié, ayant des circuits de « Data Recovery » et de « Regeneration ».

La définition et la configuration des systèmes de stockage est plus rapide et les disques SAS et SATA II peuvent être mixés au sein d’un même tiroir. Chaque tiroir est accédé par 8 liens SAS à 3Gb/s.

Les systèmes de stockage AMS2000 sont évolutifs par l'ajout de modules d'extension disques et permettent de combiner des disques de technologie SDD, SAS pour les applications nécessitants de la performance et des disques SATA pour la gestion du cycle de la donnée (Archivage, sauvegarde).

Principales caractéristiques

Performance

Le contrôleur avec équilibrage des charges dynamique associe performances exceptionnelles et opérations réalisées sans interruption ; c'est une solution adaptée pour les environnements VMware2.

Les performances des baies de stockage AMS2000 sont disponibles sur le site du Storage Performance Council SPC-13.

Allocation à la demande

Le Thin provisioning ou l'allocation à l'écriture du stockage (Hitachi Dynamic Provisioning) est disponible sur les AMS2000 et permet de virtualiser, du point de vue des applications, les évolutions de volumétrie dont les applications auront besoin demain ou après-demain, sans installer physiquement les disques dans la machine.

Cette approche de gestion fine des approvisionnements du stockage informatique n’a pas pour vocation de modifier les méthodes d’administration du stockage. Ses buts et sa valeur ajoutée sont d’ordre écologique et économique. En effet, éviter d’installer tout de suite des matériels qui ne seront utilisés que demain ou après-demain est une approche écologique de la gestion de l’infrastructure informatique. Bien entendu, les coûts de fonctionnement associés sont également réduits : occupation moindre d’espace au sol, et consommation réduite des énergies (alimentation électrique, climatisation).

D’un point de vue strictement économique et en prenant en compte le coût total de possession (TCO), le lissage dans le temps des achats de volumétrie permet de bénéficier de la décroissance constante des coûts d’achat informatique (pour une même technologie) et des améliorations technologiques autour des disques durs (l’augmentation de la densité du stockage, la réduction de la consommation électrique nécessaire pour alimenter un disque dur en sont des exemples).

Intégration simplifiée

Disponibilité des données assurée à 99,999 %.

Pas de point unique de défaillance (pour un minimum d'interruptions et de risques) et cache mis en miroir avec batterie de secours.

Administration facilitée grâce à l'installation et à la configuration des systèmes via des assistants.

Temps de configuration réduit grâce aux plates-formes adaptées aux solutions d'Hitachi Data Systems, certifiées et testées sur les

principales applications commerciales et conforme à la norme SMI-S. Des guides techniques détaillés vous permettent de bénéficier des meilleures performances et de la meilleure évolution possibles.

Conformité et protection des données

Le RAID, notamment le niveau 6 garantit une grande disponibilité et une vraie protection : deux disques peuvent connaître une défaillance sans qu'aucune donnée ne soit perdue.

La fonction WORM est d'éviter la modification ou la suppression des données.

Les mécanismes reconnus de Snapshot et de réplication Synchrone et Asynchrone pour copier la donnée sur différents sites.

NOVIRENT vous propose ces solutions d’unité de storage en location ou vente, mais aussi des serveurs et commutateurs des plus grands constructeurs informatiques.

http://www.hte.com.cy/upload/20110728/1311844933-16764.pdf

L’équipe NOVIRENT reste à votre disposition pour toute question www.Novirent.com

Published by Novirent, location serveurs informatiques serveur
commenter cet article
15 avril 2016 5 15 /04 /avril /2016 10:16

NOVIRENT de par son service de Locations Courtes Durées hardware : serveurs, unités de stockage, matériels réseaux est en mesure de grandement faciliter la mise en œuvre de ces types de projets.

Depuis 16 ans, ceux qui ont pu tester nos services apprécient notre Rapidité, notre Souplesse, notre Efficacité pour dans un premier temps aider à qualifier la solution et ensuite à la mettre en œuvre. NOVIRENT est en mesure d’apporter des réponses rapides à vos questions pour ce type de projets.

N’hésitez pas à contacter L’Equipe NOVIRENT pour toute question

www.Novirent.com

Votre Spécialiste Location Courte Durée Haut de Gamme

*Si vous souhaitez vous désabonner, merci de nous le faire savoir à location@novirent.com

Published by Novirent, location serveurs informatiques serveur
commenter cet article
29 février 2016 1 29 /02 /février /2016 16:13
Blade Chassis C7000 HP
Blade Chassis C7000 HP

BESOIN DE SERVEURS HP EN LOCATION ?

Si vous avez besoins de matériel physique en location, NOVIRENT peut vous aider. Aujourd'hui les offres de location COURTE DUREE de matériel physique sont très restreintes. NOVIRENT est l'acteur principal de la location COURTE DUREE physique de matériel informatique :

Serveur lame HP Integrity BL860c

  • AD399A HP Integrity BL860c i2 Server Blade
  • AH387A HP BL8x0c i2 Itanium 9340 4c Proc Kit
  • AM363A HP BL8x0c i2 32GB (2x16GB) PC3-8500R Kit
  • 512547-B21 HP 146GB 15K 6G 2.5 SAS DP HDD
  • 456972-B21 HP BLc Emulex LPe1205 8Gb FC HBA Opt
  • Serveurs HP, Dell, IBM, Oracle, Fujitsu...)
  • Stockages
  • Switches / Routeurs
  • Climatiseurs pour Datacenter

NOVIRENT répond à vos besoins, avec du matériels adaptés selon vos exigences et votre projet...

Depuis plus de 14 ans NOVIRENT facilite le lancement de projets, les migrations, les déménagements, les tests, les back-ups, les benchs, les POC...

NOVIRENT peut également vous vendre du matériel à des prix très compétitif et le plus souvent le matériel est encore sous garantie... Nous proposons également de la vente d'Upgrades pour vos machines.

Découvrez les services de NOVIRENT sur notre site http://www.novirent.com/

www.Novirent.com

Votre Spécialiste Location Courte Durée Haut de Gamme

Published by Novirent, location serveurs informatiques serveur - dans Serveurs informatique
commenter cet article
7 janvier 2016 4 07 /01 /janvier /2016 16:45
Animation NOVIRENT

NOVIRENT vous présente un petit film d'animation que vous pouvez découvrir sur

http://www.kizoa.fr/Video-Maker/d29597303k8390361o1/diaporama%20kizoa

NOVIRENT spécialiste en Location Courte Durée de Serveurs, Unités de Stockage, de Commutateurs est à votre disposition pour aider à solutionner vos projets informatiques urgents et ou ponctuels.

Vous pouvez aussi nous découvrir sur www.NOVIRENT.com

Published by Novirent, location serveurs informatiques serveur - dans Serveurs informatique
commenter cet article
11 décembre 2015 5 11 /12 /décembre /2015 09:47
NETAPP : SYSTEMES DE STOCKAGE INFORMATIQUE

QUI EST NETAPP ?

Fondée en 1992, Netapp a livré en 1993 son premier système de stockage de données à Patrick Mulrooney, alors administrateur système chez Tandem Computers. Ce dispositif était destiné à épurer l'infrastructure de l'entreprise. Patrick Mulrooney fut séduit par sa simplicité.

« Patrick appréciait tout spécialement de pouvoir redémarrer notre système en seulement 30 secondes, opération qui prenait des heures avec nos concurrents », explique Dave Hitz, cofondateur de NetApp. « Tout en l'aidant à résoudre son problème de temps d'indisponibilité, nous offrions à son entreprise un véritable avantage concurrentiel ».

NetApp a profité de la forte croissance liée à Internet dans les années 1999-2001. Elle compte à présent plus de 7000 employés dans le monde, et conçoit des solutions dans le domaine du stockage informatique en proposant des bais disques NAS et SAN.

Systèmes de stockage

*Article inspiré de Wikipedia et du site Netapp 07 déc 2015

NOVIRENT votre spécialiste Location Courte Durée de matériels (serveurs, unités de stockage, commutateurs / switches) pour les projets informatiques urgents et ou ponctuel, dispose de solution Netapp en location mais aussi à la vente / achat et reste à votre disposition pour toute question.

www.Novirent.com

Published by Novirent, location serveurs informatiques serveur
commenter cet article
17 novembre 2015 2 17 /11 /novembre /2015 16:40
L'ENIAC (photo prise entre 1947 et 1955).
L'ENIAC (photo prise entre 1947 et 1955).

Le Premier Ordinateur L’ENIAC 1946

article inspiré de wikipédia le 13 Novembre 2015

L'ENIAC (acronyme de l'expression anglaise Electronic Numerical Integrator Analyser and Computer), est le premier ordinateur entièrement électronique construit pour être Turing-complet. Il peut être reprogrammé pour résoudre, en principe, tous les problèmes calculatoires.

Il est précédé en 1941 par le Z3 allemand, une machine programmable mais encore électromécanique (utilisation de relais), et par l'ordinateur britannique Colossus. L'ENIAC et le Colossus utilisent des tubes à vide.

Le principe de l'ENIAC vient d'une idée de John William Mauchly, professeur de physique. Participant à une conférence à l'Ursinus College, il voit des analystes produire des tables de tir, il se rend compte que ces calculs pourraient être réalisés électroniquement. J. Presper Eckert résout les problèmes d'ingénierie, le principal étant la durée de vie des tubes électroniques. C'est l'armée américaine qui va financer et construire le projet pour les besoins du laboratoire de recherche en balistique. L'ordinateur est financé le 17 mai 1943 sous le nom Project PX et construit à la Moore School of Electrical Engineering de l'Université de Pennsylvanie à partir de mai 1944. C'est en février 1946 qu'il est opérationnel puis il est coupé le 9 novembre 1946 pour être rénové et sa mémoire augmentée.

Le 14 février 1946, il est dévoilé au public à l'Université de Pennsylvanie à Philadelphie puis est transféré à Aberdeen Proving Ground, un laboratoire de l'US Army au Maryland, en 1947 où il est remis en marche le 29 juillet et commence les calculs des tables de tirs. Il continue à fonctionner jusqu'à son arrêt en 1955. Aujourd'hui, une partie de la machine est conservée à l'Université de Pennsylvanie où un petit musée lui est consacré.

L'ENIAC reçut l'attention des journaux notamment à cause de sa taille imposante, mais d'une certaine manière, il n'est pas la fine fleur de son ère. Contrairement au Z3 de Konrad Zuse (1941) ou au MARK I de Howard Aiken (1944), il doit être recâblé pour exécuter un nouveau programme. De plus, l'ENIAC utilise des registres décimaux et non binaires.

L'ENIAC utilise un compteur à anneaux à dix positions pour enregistrer les chiffres. L'arithmétique est réalisée en comptant les pulsations avec les anneaux et en générant des pulsations lorsque le compteur fait un tour. L'idée revient en fait à émuler par l'électronique les systèmes de roue à chiffres de machines mécaniques.

Sa capacité est de 20 nombres à dix chiffres signés permettant chacun de réaliser 5 000 additions simples chaque seconde (pour un total de 100 000 additions par seconde). Il ne peut en revanche gérer que 357 multiplications ou 38 divisions par seconde.

Physiquement l'ENIAC est une grosse machine, il contient 17 468 tubes à vide, 7 200 diodes à cristal, 1 500 relais, 70 000 résistances, 10 000 condensateurs et environ 5 millions de soudures faites à la main3. Son poids est de 30 tonnes pour des dimensions de 2,4 × 0,9 × 30,5 mètres occupant une surface de 167 mètres carrés (1 800 pieds carrés)4. Sa consommation est de 150 kilowatts.

Il utilise des tubes à vide à huit broches, les accumulateurs décimaux sont réalisés avec des flip-flops 6SN7, alors que les fonctions logiques utilisent des 6L7, 6SJ7, 6SA7 et 6AC7. De nombreux 6L6 et 6V6 servent de relais pour acheminer les pulsations entre les différents racks d'éléments.

Certains experts en électronique prédirent que les tubes tomberaient en panne si fréquemment que la machine en serait inutilisable. La prédiction n'était que partiellement correcte, de nombreux tubes brûlaient chaque jour laissant l'ENIAC inopérant la moitié du temps. Des lampes plus fiables ne furent disponibles qu'à partir de 1948, Eckert et Mauchly durent donc utiliser des tubes de qualité standard. La plupart des problèmes liés aux tubes se produit au démarrage ou à l'arrêt de la machine car ils sont soumis à un important stress thermique. Le simple fait de ne jamais couper la machine, permet aux ingénieurs de réduire le nombre de pannes à un ou deux tubes par jour. La plus longue période de calcul sans panne est atteinte en 1954 avec 116 heures, ce qui est une prouesse compte tenu de la technologie de l'époque.

Une cause fréquente de panne était la combustion d'un insecte sur un tube chaud, provoquant un stress thermique local et la rupture de l'ampoule de verre. Le terme anglais désignant un insecte est bug. Ce terme, par extension, serait devenu synonyme de dysfonctionnement informatique.

L'ENIAC fonctionne jusqu'au 2 octobre 1955. L'architecture, décidée et gelée dès 1943, ne permettait pas de résoudre certains problèmes, notamment l'incapacité d'enregistrer un programme. Toutefois les idées produites par ce travail et l'impact sur des personnes telles que John von Neumann ont profondément influé le développement des ordinateurs suivants (par exemple : EDVAC, EDSAC et SEAC). Certaines améliorations ont eu lieu, notamment un système primitif permettant d'enregistrer un programme dans une mémoire en lecture seule, une idée proposée par von Neumann. Cette dernière modification ralentissait la vitesse de calcul d'un facteur six, mais la durée de reprogrammation passait de plusieurs jours à quelques heures.

Eckert et Mauchly fondent une société, Eckert-Mauchly Computer Corporation, et produisent le premier ordinateur en 1949 : le BINAC. La firme est rachetée l'année suivante par Remington Rand et renommée Univac.

Comparaison de puissance de calcul de l'ENIAC

Ce tableau comparatif des vitesses de calcul7 permet de se rendre compte de l'avancée que représente l'ENIAC par rapport aux moyens de calculs disponibles jusqu'alors.

Moyen employé

Vitesse de multiplication
de nombres de 10 chiffr
es

Calcul d'une trajectoire
d'une table de t
ir

Homme à la main, ou machine de Babbage

5 min

2,6 jours

Homme avec calculateur de bureau

10 à 15 secondes

12 heures

Harvard Mark I (électromécanique)

3 secondes

2 heures

Model 5 (électromécanique)

2 secondes

40 minutes

Analyseur différentiel (analogique)

1 seconde

20 minutes

Harvard Mark II (électromécanique)

0,4 s

15 minutes

ENIAC (électronique)

0,001 s

3 secondes

NOVIRENT, vous propose ses solutions plus récentes et reste à votre disposition pour toute question ou demande sur la mise en place de solutions rapides pour vos projets urgents et ou ponctuels, que ce soit en serveurs, unités de stockage et matériels réseaux.

Consulter notre catalogue au www.Novirent.com

Published by Novirent, location serveurs informatiques serveur - dans Matériels informatique
commenter cet article
13 octobre 2015 2 13 /10 /octobre /2015 16:10

Bonjour, NOVIRENT vous propose un article très intéressant sur un nouveau système développé par IBM

Watson, le super-ordinateur d'IBM, pensera bientôt en français

23/09/2015 à 19h09

Le système développé par IBM sera adapté dans la langue de Molière dès l'année prochaine pour pouvoir aider la firme américaine à trouver des clients francophones.

Watson, le système d’intelligence artificielle d’IBM, sait déjà répondre aux questions de Jeopardy et concocter des petits plats. Et en 2016, il sera adapté en français, a annoncé le 22 septembre 2015 le président de la branche hexagonale du groupe américaine, Nicolas Sekkaki.

« Watson sera en français dans le courant de l'année 2016, a-t-il déclaré, mais il ne s’agira pas juste d’une traduction. Ce serait facile de traduire, mais on ne réfléchit pas de la même façon en français et en anglais, en allemand et en espagnol. Il y a la langue, mais aussi les systèmes cognitifs. C'est pour ça que c'est plus long qu'une traduction. »

Une première application doit être l'aide aux conseillers financiers dans le système bancaire, Watson pouvant aider à absorber les données avant de les personnaliser pour les clients, a dit le dirigeant.

IBM a déjà signé plusieurs contrats avec des banques françaises, « de quelques millions d'euros à quelques dizaines de millions d'euros (...) qui nous permettent d'ailleurs de travailler sur la francisation du système », a affirmé Nicolas Sekkaki.

Outre le français, le système Watson doit également être adapté en espagnol et en japonais.

Par Cécile BOLESSE avec AFP

NOVIRENT, toujours dans son activité vous propose ses solutions de location courte durée en serveurs, unités de stockage et en matériels réseaux et reste à votre disposition pour toute question www.Novirent.com

Published by Novirent, location serveurs informatiques serveur
commenter cet article