Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

NOVIRENT-location serveurs

NOVIRENT, spécialiste location courtes durées informatique de serveurs UNIX WINDOWSstockage et switch pour projets ponctuels et/ou urgents.

Sur le blog de novirent, spécialiste de la location de matériels informatiques et plus particulièrement des serveurs, vous trouverez des informations sur l'écologie en entreprise, le high tech et le monde des serveurs et de l'informatique en générale (HP, IBM, SUN/Oracle, DELL, BULL, Fujitsu, EMC², Netapp, Brocade, Cisco, Clarion, HDS... l'ensemble sur serveurs en location, du stockage en location, des routeurs en location, des onduleurs en location, des stations de travail en location, des workstations en location et des switchs en location).

Bonne lecture à tous !

FERRIER Aubry

( NOVIRENT location informatique, location serveurs, location stockage, location switchs, location routeurs, location onduleurs, location workstation... http://www.novirent.com )

logo-home-novirent-location-serveurs.jpg<--- retour à l'acceuil

twitter-logo novirent location louer serveurs server server  findUsOnFacebook_novirent.png

louer_serveurs_noivrent_location_materiel_informatique_stat.png

WordsCloud

WordClouds du blog des spécialiste de la location de serveurs courtes durées ---> Novirent 

  Stockage informatique     Serveurs informatique     Actualité informatique     Switch informatique     Facebook     Virtualisation    Ecologie     Twitter     Novirent     Catalogue Novirent     Processeurs     Site web Novirent

Blog virtualisation

TopArticles

"Voici les articles les plus consultés sur le blog des spécialistes de la location de serveurs depuis le mois de février 2011"

 

 

"Catégories du Blog des spécialistes de la location de serveurs et matériels informatiques"

Novirent Location Serveurs

"Spécialisé dans la location de serveurs et de matériels informatiques à courtes durées, découvrez le site web de Novirent : - Serveurs - Stockage - switches - routeurs - onduleurs - stations de travail : IBM, HP, BULL, SUN, ORACLE, DELL, FUJITSU, CISCO, HITACHI, EMC, NETAPP... Nous adaptons le matériel à vos besoins ponctuels et/ou urgents et le livrons dans les meilleurs délais, le plus souvent en 24/48H"

11 février 2013 1 11 /02 /février /2013 16:12

 

NOVIRENT  dispose en Location de Courte Durée de solutions rapides à mettre en place pour des Baies de Stockage EMC2 ou Unités de stockage CLARIION,

·         CLARIION CX4-240 Système complet, configuré avec 45 Tera en Fibre et 20 Tera en Sata2

·         EMC VNX5300 DPE

                               VNX5300 DPE, 15X3.5 DRIVES - 8X600G, 15K

3U DAE WITH 15X3.5 INCH DRIVE SLOTS

VNX5300 CONTROL STATION -MINIRACK

1GBE DM MODULE 4 PORT FOR VNX5300

VNX 5300 DME: 1 DATA MOVER+FC SLIC-MINI RACK

VNX5300 ADD ON DATA MOVER+FC SLIC-MINI RACK

10GBE DM MODULE OP PORTS (INCL 2 SFP+) FACTORY

600GB 15K SAS DISK DRIVE

1TB 7200RPM 6GB SAS DISK DRIVE

Solutions pour répondre aux  projets ponctuels et / ou urgent, avec une mise en place ultra rapide.

Service Marketing, février 2013

Repost 0
Published by Novirent, location serveurs informatiques serveur - dans Stockage informatique
commenter cet article
28 janvier 2013 1 28 /01 /janvier /2013 12:30

Par Pierre Fontaine01net.le 09/01/12 à 09h02

Les chercheurs de Big Blue ont réussi le tour de force de stocker 1 bit de données en utilisant 12 atomes. Si on est loin des petaoctets, la performance est impressionnante.

Jetons un oeil sur le futur. Les chercheurs d'IBM ont réussi un tour de force incroyable. Stocker 1 bit (la plus petite unité informatique) sur seulement douze atomes. Positionnés "manuellement", ces atomes  se comportent comme une "unité magnétique stable". Il est donc possible, pour l'instant à l'aide d'un microscope (à effet tunnel) très puissant, de modifier leur état, pour que le bit qu'il "stocke" passe de 0 à 1, et inversement.

Cette prouesse, cantonnée aux laboratoires d'IBM, ouvre grand les portes d'un futur où le stockage pourrait être réduit et contrôlé à l'échelle atomique. Ainsi, un octet de données tiendrait sur 96 atomes seulement.

Andreas Heinrich, responsable des recherches d'IBM dans le domaine du stockage atomique, définissait ainsi la tâche colossale à laquelle lui et son équipe se sont attelé : "l'industrie des microcomposants va continuer à poursuivre la réduction des semi-conducteurs (...) jusqu'à son terme inévitable : l'atome. Nous faisons le chemin inverse et commençons par l'unité la plus petite - un seul atome - pour construire des composants atome par atome."

Repost 0
Published by Novirent, location serveurs informatiques serveur - dans Stockage informatique
commenter cet article
30 novembre 2012 5 30 /11 /novembre /2012 16:15

Hitachi découvre un support de stockage qui peut durer plusieurs centaines d'années

 

Julien L. - publié le Mardi 25 Septembre 2012 à 17h00 - posté dans High-Tech

 

Les supports de stockage actuels ont une durée de vie relativement limitée, de quelques années ou, dans le meilleur des cas, de quelques dizaines d'années. Afin de repousser ces limites, Hitachi a dévoilé un support de stockage en quartz pratiquement impérissable. Il est en outre particulièrement résistant, dans la mesure où il peut supporter de nombreux aléas sans broncher.

 

Comme tout support, les disques optiques tels les CD ou les DVD finissent tous par se dégrader au bout de quelques années (oxydation, rayures sur la surface...). C'est aussi le cas des disques durs(usure mécanique, choc affectant la tête de lecture ou les plateaux...) ou même les mémoires Flash. Si la durée de vie des supports de stockage varie selon leur entretien et de leurs matériaux, tous finissent par faillir. Tous ? Peut-être pas.

 

En effet, les scientifiques employés par la firme japonaise Hitachi ont peut-être trouvé une piste qui révolutionnera le stockage de données à long terme voire à très long terme. L'idée ? Graver dans une fine couche de quartz des données, sous une forme binaire avec des points. Selon le site Phys.org, les contenus peuvent ensuite être lus avec un microscope optique ordinaire.

 

Selon Hitachi, ces nouveaux supports de stockage peuvent endurer des conditions extrêmes de température, comme une température de 1000 degrés sans subir le moindre dégât. Il peut également résister aux micro-ondes, à l'eau et à de nombreux produits chimiques. Le support serait pratiquement impérissable. En tout cas, il dispose selon Hitachi d'une durée de vie bien supérieure que celle des autres supports.

 

Les dimensions de ce petit morceau de quartz sont également impressionnantes. Il mesure deux centimètres de côté et son épaisseur atteint deux millimètres. On ne peut pas dire que ce support soit particulièrement encombrant ! En revanche, sa capacité de stockage demeure son principal point faible. Il ne peut contenir que 40 Mo de données par carré de quartz.

 

Deux solutions sont pour l'heure envisagées, d'autant qu'elles peuvent se compléter : augmenter le nombre de couches de gravure par carré de quartz et augmenter le nombre de carrés de quartz par machine. À l'heure actuelle, chaque carré dispose de quatre couches de points. Une marge de manœuvre existe donc. Mais rien n'indique qu'une telle technologie sera un jour accessible au grand public.

 

Ce procédé de gravure n'est pas sans rappeler les recherches sur le disque centenaire (century disc), un support sur lequel l'information est directement gravée dans le verre grâce à un procédé de lithogravure. Comme le souligne 01 Net, il s'agit d'une solution qui offre une durée de vie bien meilleure aux contenus, en l'augmentant de plusieurs dizaines ou centaines d'années.

 

Repost 0
Published by Novirent, location serveurs informatiques serveur - dans actualité hi-tech informatique
commenter cet article
22 octobre 2012 1 22 /10 /octobre /2012 16:15

Extrait de commentcamarche.net et wikipedia , articles sur les unix et aix.

Le système UNIX

Le système Unix est un système d'exploitation multi-utilisateurs, multi-tâches, ce qui signifie qu'il permet à un ordinateur mono ou multi-processeurs de faire exécuter simultanément plusieurs programmes par un ou plusieurs utilisateurs. Il possède un ou plusieurs interpréteurs de commandes (shell) ainsi qu'un grand nombre de commandes et de nombreux utilitaires (assembleur, compilateurs pour de nombreux langages, traitements de texte, messagerie électronique, ...). De plus il possède une grande portabilité, ce qui signifie qu'il est possible de mettre en oeuvre un système Unix sur la quasi-totalité des plates-formes matérielles.

De nos jours les systèmes Unix sont très présents dans les milieux professionnels et universitaires grâce à leur grande stabilité, leur niveau de sécurité élevé et le respect des grands standards, notamment en matière de réseau.

 

L'histoire des systèmes UNIX

Le premier système «Unix» a été mis au point par Ken Thompson dans les laboratoires Bell AT&T à Murray Hill dans le New Jersey aux Etats-Unis à partir de 1965. Le but de Ken Thompson était de mettre au point un système d'exploitation interactif simple, nommé "Multics" (Multiplexed Information and Computing System) afin de faire tourner un jeu qu'il avait créé (space travel, une simulation du système solaire).

Un consortium composé du MIT (Massassuchetts Institue of Technology), de General Electric Co. et de Bell Lab se forma ainsi autour de Multics.

En avril 1969 les laboratoires AT&T décidèrent d'utiliser le système GECOS (General Electric Comprehensive Operating System ) en lieu et place de Multics. Or Ken Thompson et Dennis Ritchie qui rejoignirent l'équipe eûrent besoin de faire fonctionner le jeu space travel sur une plus petite machine (un DEC PDP-7, Programmed Data Processor possédant uniquement 4K de mémoire pour faire fonctionner les programmes des utilisateurs), c'est la raison pour laquelle il réécrirent le système afin de créer une version réduite de Multics appelée UNICS (UNiplexed Information and Computing Service), rapidement contractée en Unix.

 

La date du 1er janvier 1970 est considérée comme étant la date de naissance du système Unix, ce qui explique pourquoi toutes les horloges système des systèmes d'exploitation Unix démarrent à partir de cette époque.

Parallèlement à ces activités, D.Ritchie participa grandement à la définition du langage C (puisqu'il est considéré comme un de ses créateurs avec B.W.Kernighan), ainsi l'ensemble du système fût entièrement réécrit en langage C en 1973 et baptisé Unix Time-Sharing System (TSS).

Lorsque le système passa à la version 7 en 1979, l'évolution s'accompagna de nombreuses modifications notables telles que :

la suppression du bridage lié à la taille des fichiers,

une meilleure portabilité du système (fonctionnement sur de nombreuses plates-formes matérielles),

l'ajout de nombreux utilitaires.

Un décret datant de 1956 empêchait l'entreprise ATT, dont dépendait Bell Labs, de commercialiser autre chose que des équipements téléphoniques ou télégraphiques, c'est la raison pour laquelle la décision fût prise en 1973 de distribuer les sources d'UNIX dans les universités à des fins éducatives.

Dès fin 1977 des chercheurs de l'Université de Californie redéveloppèrent une version d'Unix à partir des sources fournies par AT&T afin de faire fonctionner le système sur leurs plates-formes VAX et la baptisèrent BSD pour Berkeley Software Developpement.

Ainsi deux branches de développement des sources virent le jour :

La branche d'AT&T qui allait devenir System V de UNIX System Labs (USL)

BSD (Berkeley Software Developpement) développé par l'Université de Californie

En 1977 AT&T mit les sources d'UNIX à la disposition des autres entreprises, si bien qu'un grand nombre d'UNIX-like furent développés :

 

·         AIX, Unix commercial basé sur System V développé en février 1990 par IBM

·         Sun Solaris, Unix commercial basé sur System V et BSD développé par SUN Microsystems

·         HP-UX, Unix commercial basé sur BSD développé à partir de 1986 par Hewlett Packard

·         Ultrix, Unix commercial développé par DEC

·         IRIX, Unix commercial développé par SGI

·         Unixware, Unix commercial développé par Novell

·         Unix SCO, Unix commercial basé sur System V développé dès 1979 par Santa Cruz Operations et Hewlett Packard

·         Tru64 UNIX, Unix commercial développé par Compaq

En 1983 AT&T eût le droit de commercialiser son Unix, ce qui marqua l'apparition de UNIX System V, la version commerciale de son système Unix.

En 1985 un professeur hollandais, nommé Andrew Tannenbaum, développa un système d'exploitation minimal, baptisé Minix, afin d'enseigner la programmation système à ses étudiants.

En 1991 un étudiant finlandais, Linus Torvalds, décida de concevoir, sur le modèle Minix, un système d'exploitation capable de fonctionner sur les architectures de type 386.

Il baptisa ce système d'exploitation "Linux" et posta le message suivant sur le groupe de discussion comp.os.minix :

« Hello everybody out there using minix - I'm doing a (free) operating system (just a hobby,

won't be big and professional like gnu) for 386(486) AT clones. »

Voici un schéma non exhaustif retraçant globalement l'apparition des principaux systèmes de type Unix :

Le standard UNIX

Etant donné le grand nombre de systèmes Unix développés sur la base du System V de AT&T ou bien de BSD, la question d'un standard Unix s'est posée dès 1981 sur le groupe de discussion /etc/group afin d'assurer une portabilité maximale entre les systèmes :

 

en 1983, AT&T publie SVID (System V Interface Definition) décrivant le System V. Cette première définition est différente de POSIX

en 1984 le groupe /etc/group publie POSIX, une série de standards développés sous couvert de l'IEEE(Institute of Electrical and Electronics Engineers). POSIX est ainsi également connu sous le nom IEEE P1003.

à la même époque, un consortium de constructeurs (Sun, IBM, HP, DEC, AT&T, Unisys, ICL, ...) publie le standard X/Open Portability Guide Issue 3 (XPG3). Ce standard s'occupe tout particulièrement des différences issues de la localisation géographique (date, alphabet, ...).

AIX est le système d'exploitation de type Unix commercialisé par IBM depuis 1986. AIX est l'acronyme de Advanced Interactive eXecutive, mais seul l'acronyme est utilisé.

AIX a été conçu pour IBM par INTERACTIVE Systems à partir de IN/ix basé sur Unix System V Release 2. La première version fut lancée en janvier 1986 avec l'ordinateur IBM RT-PC (en). Le système fut porté sur les ordinateurs IBM PS/2 et IBM System/370. En 1990, AIX version 3 sortit avec les IBM RS/6000. Suite à une alliance avec IBM, Bull a un contrat OEM avec IBM pour vendre les serveurs PowerPC et POWER utilisant AIX, ce qui en fait le premier client IBM de par le monde. Bull participe au développement d'AIX, ainsi que des serveurs le supportant (pSeries). Motorola, Harris, General Automation et Apple ont également supporté AIX. À long terme, il n'est pas improbable qu'il soit remplacé par GNU/Linux, désormais supporté par IBM.

AIX 7.1, septembre 2010, Support natif du POWER7

AIX 6.1, novembre 2007, disponible sur POWER6 (aussi en AIX 5L 5.3)

AIX 5L 5.3, août 2004, Niveau minimum requis pour POWER6

AIX 5L 5.2, octobre 2002, Niveau minimum requis pour POWER5

AIX 5L 5.1, mai 2001, Niveau minimum requis pour POWER4

AIX 4.3.3, septembre 1999

AIX 4.3.2, octobre 1998

AIX 4.3.1, avril 1998

AIX 4.3, octobre 1997

AIX 4.2.1, April 1997

AIX 4.2, mai 1996

AIX 4.1.5, août 1996

AIX 4.1.4, octobre 1995

AIX 4.1.3, juillet 1995

AIX 4.1.1, octobre 1994

AIX 4.1, août 1994

AIX v4, 1994

AIX v3.2 1992

AIX v3.1

AIX v3, février 1990

AIX v2.0, dernière version : 2.2.1.

AIX v1, 1986, dernière version : 1.3.

 

AIX avait la réputation parmi ses utilisateurs d'être incohérent avec les autres systèmes *IX. Une plaisanterie habituelle était que son acronyme signifiait « Ain't unIX » (ce n'est pas Unix). Dans la pratique, UNIX avait déjà tellement de variantes panachées de BSD et de System V que peu de personnes savaient vraiment où était le standard, ni même seulement si quiconque en avait défini un. Le problème se retrouve dans une moindre mesure entre des distributions différentes de Linux (outils d'administration et d'installation haut niveau différents).

Quelques idées intéressantes d'AIX incluent des commandes telles chuser, mkuser, rmuser et autres choses similaires, permettant d'administrer les comptes de la même façon que des fichiers.

Différenciation :

Pour offrir un côté un peu attractif, AIX version 3 avait aussi en 1990 quelques atouts :

Gestion des volumes logiques (espaces disque non contigus, donc extensibles à la demande, et vus comme consécutifs) en standard.

Aide interactive en hypertexte (toute la documentation) en standard

Assistance interactive en mode plein écran à la gestion du système (avec possibilité de génération de scripts) en standard.

Mais le plus grand différenciateur d'AIX par rapport à un autre Unix est véritablement l'utilitaire "SMIT" qui permet de gérer le système depuis la reconnaissance des périphériques jusqu'à la gestion des licences et la gestion de clusters (et d'indiquer sur demande le détail des commandes correspondantes).

Smit

L'utilitaire "SMIT" System Management Interface Tool permet de gérer le système (périphériques, utilisateurs, licences, clusters, etc). Via une interface texte lancée par la commande smitty ou graphique par la commande smit, il permet à un utilisateur novice (ie. ne connaissant pas les commandes Unix) de réaliser un grand nombre d'opérations d'administration. Il indique, sur demande, le détail des commandes correspondantes.

Il garde une trace des commandes effectuées dans le fichier smit.log3.

NIM

Network Installation Manager ou NIM est un composant permettant de faire l’installation et la maintenance de systèmes AIX à partir de réseaux locaux.

 

Extrait de commentcamarche.net et wikipedia, articles sur les unix et aix.

Repost 0
Published by Novirent, location serveurs informatiques serveur - dans actualité hi-tech informatique
commenter cet article
2 octobre 2012 2 02 /10 /octobre /2012 15:53

 

 

Novirent spécialiste en  location de  1 à 6 mois de matériels informatiques, vous propose une rapide présentation des produits HP server de la gamme Proliant DL conçus pour les racks des salles informatiques.

 

Cette gamme est conçue pour aller en rack, la gamme Proliant DL se décline en 3 familles : 100, 300, 500,900

 

Consultez notre site pour découvrir nos solutions multi constructeurs  www.Novirent.com

 

Gamme HP Proliant DL 100 :

 

Serveurs HP Proliant DL120 G7

Pour les environnements d’applications simples, avec une infrastructure informatique ou des applications de périphérie.

 

Serveurs HP Proliant DL160 Gen8

Fait pour la haute performance, dernière génération G8, pour fournisseurs de service et autres environnements à grande échelle.

 

Serveurs HP Proliant DL165 G7

Pour l’informatique de performances à haute densité, avec applications gourmandes en mémoire et informatique de montée en puissance parallèle en grappes.

 

Serveurs HP Proliant DL180 G6

Applications avec gros besoins de stockage ou clients avec besoins de traitement, d'E/S ou de stockage irréguliers dans le temps

 

 

Gamme HP Proliant DL 300

 

Serveurs HP Proliant DL320 G6

Un serveur d'application dédié

 

Serveurs HP ProLiant DL360e Gen8 et DL360p Gen8

Pour le calcul dense avec performances et espace prioritaires

 

Serveurs HP Proliant DL380e Gen8

Orientés aux besoins essentiels des centres de données avec des applications de calcul et de stockage dense.

 

Serveurs HP Proliant DL380p Gen8

Très souple, convient aux environnements de tous types et tailles

 

Gamme de serveurs HP Proliant DL385p Gen8

Idéal pour la virtualisation

 

Serveurs HP Proliant DL360 G7

Petits espaces informatiques où l'espace est critique

 

Serveurs HP ProLiant DL370 G6

Divers environnements, centres de données, groupes de travail d'entreprise aux sites distants stratégiques

 

Serveurs HP Proliant DL380 G7

Environnements de tous types et tailles

 

Serveurs HP Proliant DL385 G7

Idéal pour les centres de données d'entreprise avec des besoins de virtualisation

 

 

Gamme HP Proliant DL500 :

 

Serveurs HP Proliant DL560 Gen8

Enterprise, virtualisation, base de données, traitement d'entreprise, applications intensives en données.

 

Serveurs HP Proliant DL580 G7

Environnement de virtualisation et de consolidation, centres de données avec espace limité et applications de bases de données/messageries

 

Serveurs HP Proliant série DL585 G7

Consolidation/virtualisation des serveurs, Datacenter avec espace limité et applications de bases de données/messageries

 

 

Gamme HP Proliant DL900 :

 

Serveurs HP Proliant série DL980 G7

Base de données, consolidation et environnements de virtualisation pour entreprises à la recherche de performances, d'une évolutivité et d'une résilience de très haut niveau.

  

Information inspirés du site de HP au http://h10010.www1.hp.com/wwpc/fr/fr/sm/WF02a/15351-15351-3328412.html?dnr=1

 

 

Repost 0
Published by Novirent, location serveurs informatiques serveur - dans Serveurs informatique
commenter cet article
28 septembre 2012 5 28 /09 /septembre /2012 14:31

  

Si vous avez des besoin de matériels IBM en location, Novirent est aujourd’hui l’acteur principal de la location matériels de 1 à 6 mois : voici un Coup d’œil rapide sur la gamme des serveurs IBM xSeries.

 

Pour en savoir plus : www.Novirent.com

 

IBM x3530 M4

IBM System x3650 M4 IBM System x3630 M4 Le dx360 M3, IBM System x iDataPlex dx360 M4, IBM System x3530 M4, IBM System x3650 M4, IBM System x3630 M4, IBM System x iDataPlex dx360 M4, IBM System x3250 M4, IBM System x3550 M4, IBM System x3750 M4, IBM System x3620 M3, IBM System x3630 M3, IBM System x3650 M3, IBM System x3755 M3, IBM System x3250 M3

 

IBM System x3530 M4

Le x3530 M4 serveur d'entrée de gamme offre des performances économes en énergie, comprend deux sockets, un format compact 1U et répond aux besoins métier généralistes.

Processeur - processeurs Intel® Xeon® E5-2400 jusqu'à huit cœurs - Nbre max. de processeurs Deux, Hauteur de rack  1U, Nombre maximum de disques durs Jusqu'à huit disques durs 2,5" ou quatre disques durs 3,5" Utilisation professionnelle Les applications idéales comprennent des applications de fichier et d'impression, les serveurs Web, le Web 2.0, la virtualisation, la base de donnéeslégère, les applications ERP (enterprise resource planning), les petites installations de calcul hautes performantes(HPC)

 

IBM System x3650 M4

Ce puissant serveur offre une rentabilité et une fiabilité à toute épreuve. Processeur  processeurs IntelXeon®E5-2600 jusqu'à huit cœurs Nbre max. de processeurs Deux Hauteur de rack  2U Nombre maximum de disques durs Jusqu'à 16disques durs 2,5" ou 6disques durs 3,5" ou 32 disquesSSD 1,8" 

 

IBM System x3630 M4

Le serveur x3630 M4, dans un format 2U à deux sockets, dédié aux charges de travail intensives en données. Processeur Gamme de processeurs Intel® Xeon® E5-2400 à 2, 4, 6, 8 cœurs, vitesse d'accès mémoire jusqu'à 1 600 MHz, Nbre max. de processeurs 2 maximum, Hauteur de rack 2U, Nombre maximum de disques durs quatre, huit disques durs SATA simple-swap 3,5" ou huit disques durs SCSI (SAS)/SATA 3,5" remplaçables à chaud + bande (modèle d'entrée de gamme), 12 + 2 disques durs remplaçables à chaud (modèle riche en stockage).

 

IBM System x iDataPlex dx360 M4

Le dx360 M4 est un serveur à double socket deux fois moins encombrant utilisant la toute dernière technologie Intel® Xeon® pour les hautes performances, la souplesse et la consommation minimale imposées par votre centre de données. Processeur Intel® Xeon® Série E5-2600 jusqu'à 2,7 GHz (huit coeurs) Nbre max. de processeurs Deux, unités centrales, deux adaptateurs graphiques GPU (en option) Mémoire maximum 16 emplacements DIMM pour mémoire DDR-3 offrant jusqu’à 512 Go par serveur Stockage interne maximum Jusqu'à 6 To par châssis 2U

 

IBM System x iDataPlex dx360 M3

Le dx360 M3 est un serveur bi-socket deux fois moins profond que les serveurs standard, conçu pour allier performances optimales, densité, et grande efficacité énergétique (en alimentation et refroidissement) Processeur Intel® Xeon® 5600 cadencé jusqu'à 3,20 GHz (six cœurs et accélérateurs GPU), Nbre max. de processeurs Deux processeurs centraux, deux adaptateurs GPU (en option), Mémoire maximum 16 emplacements DIMM pour mémoire DDR-3 (Double Data Rate 3) offrant jusqu'à 192 Go par serveur, Stockage interne maximum Jusqu’à 10 To de capacité de stockage par châssis 2U Flex, 24 To par châssis de stockage 3U*

* Chaque châssis 2U Flex peut accueillir deux unités qu’il est possible d’entretenir et de dépanner individuellement, offrant ainsi toute la flexibilité requise pour obtenir la densité de traitement, de stockage ou d’entrée/sortie (I/O) requise. Le châssis de stockage au format 3U permet quant à lui d’accroître encore la densité de stockage pour atteindre jusqu’à 24 To de capacité par serveur.

 

IBM System x3250 M4

L'IBM System x3250 M4 est un serveur rack mono-socket qui fournit des performances de dernière génération avec des options de configuration flexibles et des fonctionnalités intégrées de sécurité et gestion système Processeur Processeurs Intel® Xeon® E3-1200v2 (quad-core) jusqu'à 3,6 GHz/8 Mo/1 600 MHz, Intel Core i3 2100 (dual-core) jusqu'à 3,4 GHz/3 Mo/1 333 MHz, Pentium® (dual-core) jusqu'à 3,0 GHz/3 Mo/1 333 MHz Nbre max. de processeurs 1, hauteur de rack 1U, nombre maximum de disques durs 4  Utilisation professionnelle,applications idéales : vente au détail, fichiers et impression, infrastructure réseau et applications distribuées.

 

IBM System x3550 M4

Processeur Processeurs Intel® Xeon® E5-2600 jusqu'à huit cœurs Nbre max. de processeurs 2 Hauteur de rack 1U Nombre maximum de disques durs Jusqu'à huit disques durs 2,5" ou trois disques durs 3,5"

 

IBM System x3750 M4

Le x3750 M4 un serveur dense à quatre sockets offrant une conception rationnelle performante, flexible et évolutif. Processeur Processeurs Intel® Xeon® E5-4600 jusqu'à huit cœurs Nbre max. de processeurs Quatre Hauteur de rack 2U Nombre maximum de disques durs, jusqu'à 16 disques durs 2,5" ou 32 disques durs SSD eXFlash 1,8"* * Plusieurs combinaisons de disques SAS/SATA 2,5" et de disques SSD 1,8" sont supportées dans une même configuration.

 

 

IBM System x3550 M3

Intégrant un très grand nombre de fonctions hautes performances, le x3550 M3 fournit plus de mémoire et de stockage pour les applications stratégiques.

Processeur Intel® Xeon® 5600 à six cœurs Nbre max. de processeurs deux, Hauteur de rack 1U, Nombre maximum de disques durs Huit ;  Utilisation professionnelle Les applications clés incluent : serveur Web, e-business, collaboration, base de données distribuée, déploiements ERP (Enterprise Resource Planning) et virtualisation.

 

IBM System x3620 M3

Le x3620 M3 offre aux entreprises en plein essor une plate-forme fiable et efficace.  Processeur à quatre ou six cœurs Intel® Xeon® série 5600 Nbre max. de processeurs Deux, Hauteur de rack 2U, Nombre maximum de disques durs Huit. Utilisation professionnelle Il est idéal pour la distribution de fichiers au sein des services, les jeux en ligne, la messagerie, la recherche Web, les serveurs de fichiers/impression, les serveurs de blogs, le partage de vidéos/photos, les serveurs de messagerie (IBM Lotus Notes et Microsoft® Exchange).

 

IBM System x3630 M3

Processeur Jusqu'à deux processeurs Intel® Xeon® 5600 3,06 GHz à six cœurs (3,20 GHz à quatre cœurs) dotés de la technologie QuickPath Interconnect (QPI), accès haut débit à la mémoire jusqu'à 1 333 MHz Nbre max. de processeurs 2 maximum Hauteur de rack 2U Nombre maximum de disques durs  Jusqu'à 14 disques SAS (Serial Attached SCSI)/SATA (Serial Advanced Technology Attachment) de 3,5" ou 28 disques SAS/SATA de 2,5" remplaçables à chaud Utilisation professionnelle Il est idéal pour les applications suivantes : sauvegarde sur serveur, Web 2.0, imagerie, partage de vidéos/photos, jeux en ligne, communication et collaboration (blogs et messagerie inclus), fichiers et impression, hébergement de systèmes de messagerie, traitement transactionnel et recherches en ligne

 

IBM System x3650 M3

Grâce à une conception efficace pour un traitement rentable, le x3650 M3 offre jusqu'à 192 Go1 de mémoire et jusqu'à 8 To de capacité de stockage interne pour vos applications stratégiques. Processeur hexa-core Intel® Xeon® série 5600 Nbre max. de processeurs 2, Hauteur de rack 2U, Nombre maximum de disques durs 16. Utilisation professionnelle Les applications clés incluent : serveur Web, e-business, collaboration, base de données distribuée, déploiements ERP (Enterprise Resource Planning) et virtualisation.

 

IBM System x3755 M3

Processeurs AMD Opteron 6000 à 12 cœurs, avec une fréquence pouvant atteindre 2,3 GHz maximum, Nbre max. de processeurs 4, hauteur de rack 2U (87 mm), Nombre maximum de disques durs Jusqu'à 8 disques SAS (Serial Attached SCSI) / SATA (Serial Advanced Technology Attachment) remplaçables à chaud.  Il est idéal pour les applications suivantes : Charges de travail Java, HPC (calcul hautes performances), bases de données de niveau intermédiaire, charges de virtualisation et applications d'entreprise de taille moyenne

 

IBM System x3250 M3

Le serveur rack 1U monosocket IBM System x3250 M3 repose sur la toute dernière technologie Intel® Xeon®, répondant à des besoins informatiques critiques et optimisant les performances et la gestion, dans un contexte de fiabilité, de flexibilité et de budget serré.  Processeur IProcesseurs Intel® Xeon® 3400 Series (quad-core) jusqu'à 2,93 GHz ou Intel® Celeron®, Pentium® ou Core™ i3 (double cœur) jusqu'à 3,06 GHz Nbre max. de processeurs 1 Hauteur de rack 1U Nombre maximum de disques durs

 

Découvrez sur le web: http://www.novirent.com/catalogue/Location_serveurs_physiques/

 

Repost 0
Published by Novirent, location serveurs informatiques serveur - dans Novirent location serveurs
commenter cet article
21 septembre 2012 5 21 /09 /septembre /2012 15:05

En 2003, l'Union Européenne a décrété la Restriction of Hazardous Substances Directive (RoHS) (2002/95/EC).

Afin de protéger l'environnement et la santé des individus travaillant avec des équipements électriques et électroniques (EEE), une nouvelle directive a été créée par l'union Européenne.

Cette législation cherche à enrayer la concentration de certaines substances dans les équipements électriques et électroniques dans les limites de la directive. Par conséquent, les états membres de l'Union Européenne doivent s'assurer que, à compter du 1er juillet 2006, les nouveaux équipements électriques et électroniques mis sur le marché ne contiennent aucune des 6 substances proscrites suivantes :

  • Plomb
  • Mercure
  • Cadmium
  • Chrome hexavalent
  • Diphéline polybromé (PBB)
  • Polybromodiphélynétehers (PBDE)

 L'article 3(a) de la directive WEEE définit les "équipements électriques et électroniques (EEE) comme suit :

Les équipements électriques et électroniques ou 'EEE' se rapportent aux équipements dépendant de courants électriques ou de champs électromagnétiques pour pouvoir fonctionner correctement et aux équipements relatifs à la production, au transfert et à la mesure de ces courants et champs qui entrent dans les catégories définies dans l'annexe IA et qui ont été conçus pour l'utilisation d'une tension nominale n'excédant pas 100 Volt en courant alternatif et 1500 Volt en courant continu.

 Portée des directives RoHS :

Consultez le Guide pratique publié par ORGALIME (European Engineering Industries Association) pour comprendre la portée des directives WEEE RoHS.

Il comprend des guides sur l'usage de l'arbre de décision WEEE / RoHS.

*article extrait du site GE Energy

Repost 0
Published by Novirent, location serveurs informatiques serveur - dans Ecologie
commenter cet article
21 septembre 2012 5 21 /09 /septembre /2012 15:00

 

Il s'agit d'une directive Européenne sur le traitement des déchets d’équipements électriques et électroniques (DEEE, D3E ou PEEVF - produit électronique en fin de vie - en anglais Waste Electronic and Electrical Equipment WEEE) sont une catégorie de déchets définis par la réglementation européenne (Directive 2002/96/CE) comme « les équipements fonctionnant grâce à des courants électriques ou à des champs électromagnétiques, ainsi que les équipements de production, de transfert et de mesure de ces courants et champs, conçus pour être utilisés à une tension ne dépassant pas 1000 volts en courant alternatif et 1500 volts en courant continu » dans des catégories précisées par décret (en France, 2005-829 du 20 juillet 2005 ).

 

En Europe, cette Directive vise à rendre obligatoire la valorisation des DEEE et d’instaurer le principe de la responsabilité du producteur. Les recycleries offrent une seconde vie à certains matériels qui sont réparés et nettoyés avant d’être remis en vente à des prix moins élevés, ce qui permet d’encore réduire l’empreinte écologique des utilisateurs et des matériels, laquelle reste toutefois élevée étant donné les quantités de ressources en eau et métaux et transports mobilisés par la conception, la fabrication, le transport, l’utilisation et le recyclage des objets électroniques.

 © Copyright auteur(s) de Wikipédia - Source : article DEEE sur Wikipédia - Cet article est sous licence GFDL

Repost 0
Published by Novirent, location serveurs informatiques serveur - dans Ecologie
commenter cet article
20 août 2012 1 20 /08 /août /2012 14:47

Le processeur alpha est un processeur avec un ensemble de jeux d'instruction réduit (RISC). Ce processeur initialement créé par DEC, a été repris lors du rachat de la compagnie par la société Compaq. Il a toujours été synonyme de pointe technologique et de performances.

Février 1991: présentation du processeur ALPHA, le premier processeur 64 bits, ayant une fréquence record pour l'époque de 200 MHz.

Mars 1993: Livraison de Tru64 Unix (ancienne dénomination DEC OSF/1), le premier système d'exploitation universel à 64 bits.

Août 1994: Processeur ALPHA de 300 MHz, capable de traiter plus d'un milliard d'instructions par secondes.

Novembre 1994: Des ordinateurs équipés de processeur ALPHA sont utilisés pour les élections de l'Etat de Californie. Avec cette infrastructure, pour la première fois au monde des résultats de vote sont publiés en direct sur Internet.

Avril 1995: Annonce de l'AlphaServer 8400, équipé de douze processeurs ALPHA, offrant des capacités de super-ordinateur et de mainframe.

Juillet 1996: Annonce d'un processeur Alpha 500 MHz. C'est le processeur le plus performant du marché à cette période.

juin 1997: Cent million de spectateurs assiste sur le site Web de la NASA à l'atterrissage d'un module scientifique sur Mars. Les serveurs sont équipés de processeurs Alpha.

juin 1997: Constatant que les ventes de processeur Alpha chutent, Microsoft décide d'arrêter le développement de Windows-NT pour le processeur Alpha.

Mai 2000: Présentation des Alpha-Server-GS. Des machines pouvant contenir jusqu'à 32 processeurs Alpha-EV67 731 MHz

Juin 2000: Des systèmes Alpha-Server servent de plateforme pour la première représentation intégrale du génome humain par Celera Genomics.

Août 2000: Le département de l'Energie des USA désirant simuler et tester la sécurité d'armes nucléaires sans effectuer des essais souterrains, choisit des Alpha Serveur pour constituer un super-calculateur de 30 TeraOps.

En 2000: Des plateformes Alpha sous Open-VMS sont choisies pour exploiter International Securities Exchange, la première (historiquement) bourse électronique des USA.

Juillet 2001: Les Alpha-Server-GS sont équipés de puces Alpha-EV68 à 1 GHz. Alpha devient le premier micro-processeur 64 bits à 1 GHz du marché.

29 mai 2001: Intel annonce la mise en exploitation du processeur 64 bits Itanium. Cette annonce est suivie par l'adoption par Compaq du processeur Itanium pour l'ensemble de sa gamme serveur 64 bits ainsi que le portage de ces systèmes d'exploitation Open-VMS, True-Unix. Compaq tranférera l'ensemble de ses compétences (ingénieurs, labs, ...) Alpha chez Intel.

4 septembre 2001: Carly Fiorina (pdg de HP) & Michael Capellas (pdg de Compaq)annoncent la fusion de HP & Compaq.

août 2004: HP qui avait acquis la branche des processeurs Alpha après la fusion avec Compaq, décide de stopper tout développement après le lancement de l’EV7z à 1.3GHz.

Les processeurs Alpha ont certes disparu mais l'influence du processeur et des ingénieurs se ressent dans les produits d'aujourd'hui.  L'HyperThreading est en grande partie dû aux architectes de chez Alpha, le bus EV6 a quasiment été reproduit à l'identique pour l'avènement de l'Athlon et le retour d'AMD, de même que le contrôleur mémoire intégré dans les Athlon 64 ou encore l'HyperTransport ont été grandement repris d'idées déjà existantes. D'ailleurs, l'actuel directeur de la branche processeurs chez AMD, Dirk Meyer, était un des architectes de l'équipe Alpha.

Information Alpha story

Repost 0
Published by Novirent, location serveurs informatiques serveur - dans Serveurs informatique
commenter cet article
6 juillet 2012 5 06 /07 /juillet /2012 10:57

DEEE et RECYCLAGE INFORMATIQUE

Article extrait de wikipedia juillet 2012

Les déchets d'équipements électriques et électroniques (DEEE, D3E ou PEEFV - produit électronique en fin de vie - en anglais Waste Electronic and Electrical Equipment WEEE) sont une catégorie de déchets constituée des équipements en fin de vie, fonctionnant à l'électricité ou via des champs électromagnétiques, ainsi que les équipements de production, de transfert et de mesure de ces courants et champs (ce sont surtout des ordinateurs, imprimantes, téléphones portables, appareils photos numériques, réfrigérateurs, jeux électroniques ou télévisions).

En Europe, une directive1 visant un meilleur recyclage des produits électriques et électroniques limite cette catégorie aux matériels consommant moins de 1 000 watts en courant alternatif et 1 500 watts en courant continu. Au-delà, ils sont considérés comme des déchets industriels.

Diverses lois et taxes sont mises en place dans les années 2000 pour gérer ces déchets et limiter l'utilisation des substances dangereuses (RoHS et DEEE en Europe, en Californie, China RoHS en Chine).

Enjeux en termes de développement durable

Ces déchets ont une empreinte écologique très élevée en raison des importantes quantités de ressources en eau, métaux, et énergies mobilisées par la conception, la fabrication, le transport, l'utilisation et le recyclage des composants et objets électriques et électroniques.

Les DEEE contiennent des métaux précieux (argent, or, palladium, cuivre et indium en particulier), source potentielle d'emplois, mais d'emplois dangereux s'ils ne sont pas associés à des législations et pratiques prenant en compte que certains composants des DEE sont aussi des déchets toxiques ou dangereux. Ils doivent théoriquement être traités conformément aux conventions internationales et réglementations nationales ou régionales, mais de nombreux pays envoient leurs déchets dans des pays pauvres où ils sont retraités sans précautions, et parfois par des enfants.

En informatique, de nombreux produits, sans danger lors d'une utilisation normale, sont utilisés dans un ordinateur personnel. Cependant lorsque ces produits sont abandonnés, les substances composant un ordinateur peuvent devenir toxique par le manque de stabilité. Ainsi, un moniteur à tube cathodique est constitué de PVC produisant des toxines toxiques lors de son incinération. Chaque moniteur contient jusqu'à 4 kg de plomb au niveau de l'entonnoir et dans ses composants électroniques. Un moniteur contient également du baryum et du phosphore des éléments toxiques pour l'environnement et la santé humaine. L'unité centrale est également composée de produits comme le béryllium, le plomb et le chrome hexavalent2. le matériel électrique et informatique contient aussi des Agents ignifuges bromés dont certains sont en laboratoire des perturbateurs endocriniens avérés, qui affectent l'environnement, mais auxquels les personnes qui démontent ou cassent du matériel électronique sont particulièrement exposées (Une étude suédoise a mesuré les taux de PBDE dans l'organisme de différentes catégories de travailleurs, montrant que les recycleurs de déchets électriques et électronique étaient particulièrement touchés3).

En France, par « composants dangereux provenant d'équipements électriques et électroniques », on entend les composants électroniques eux-mêmes mais aussi « des piles et accumulateurs visés

Pour une partie des déchets, les recycleries offrent une seconde vie pour des matériels réparés et nettoyés puis remis en vente à des prix moins élevés, ce qui permet de réduire encore l'empreinte écologique des utilisateurs et des matériels.  L’autre partie est simplement détruite et un certificat de destruction est remis.

considérés comme dangereux, des commutateurs au mercure, du verre (plombé et traité avec des terres rares) provenant de tubes cathodiques et autres verres activés, etc. »

Terra nova parle de « mine urbaine » et met en place en 2010 un procédé nouveau de recyclage des cartes électroniques (extraction mécanique du fer et de l'aluminium, pyrolyse de la résine époxy, et envoi en fonderie de l'agglomérat résiduel de cuivre et métaux précieux. Le gisement européen serait de 200 000 tonnes de cartes électroniques par an dont 130 000 tonnes pourraient être traitées par les fonderies4.

Recyclage

Conscient que les déchets électroniques sont une source de pollution et de danger pour l'Homme, le recyclage s'organise peu à peu dans de nombreux pays afin de récupérer notamment les métaux précieux contenus dans ces déchets. Aux États-Unis ou en France, le recyclage devient obligatoire et les déchets doivent être pris en charge par des filières et entreprises spéciales. Une règlementation internationale, la convention de Bâle, impose aux pays exportateurs de déchets dangereux à signaler au destinataire la nature des déchets. L'union européenne impose aux fabricants de produits électroniques de prendre en charge le traitement de leurs propres déchets.

Malgré cela, de nombreux déchets électroniques quittent les pays développés vers les pays en sous-développement où toute une filière s'est mise en place comme à Accra au Ghana. De nombreux enfants démontent, trient et brulent des déchets électroniques afin de récupérer les métaux comme le cuivre. Les autres débris non valorisés sont rejetés dans l'environnement ou brulés dégageant de nombreux produits dans l'air, l'eau et le sol, toxiques pour l'environnement et l'homme. La Chine est également devenue depuis les années 1980 un cimetière pour les déchets électroniques.

NOVIRENT au niveau de la France a mis en place pour des solutions de recyclages des matériels informatiques afin de répondre à ces préoccupations d’échelle planétaire. Consultez-nous pour plus d’informations.

 

Repost 0
Published by Novirent, location serveurs informatiques serveur - dans actualité hi-tech informatique
commenter cet article