Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

NOVIRENT-location serveurs

NOVIRENT, spécialiste location courtes durées informatique de serveurs UNIX WINDOWSstockage et switch pour projets ponctuels et/ou urgents.

Sur le blog de novirent, spécialiste de la location de matériels informatiques et plus particulièrement des serveurs, vous trouverez des informations sur l'écologie en entreprise, le high tech et le monde des serveurs et de l'informatique en générale (HP, IBM, SUN/Oracle, DELL, BULL, Fujitsu, EMC², Netapp, Brocade, Cisco, Clarion, HDS... l'ensemble sur serveurs en location, du stockage en location, des routeurs en location, des onduleurs en location, des stations de travail en location, des workstations en location et des switchs en location).

Bonne lecture à tous !

FERRIER Aubry

( NOVIRENT location informatique, location serveurs, location stockage, location switchs, location routeurs, location onduleurs, location workstation... http://www.novirent.com )

logo-home-novirent-location-serveurs.jpg<--- retour à l'acceuil

twitter-logo novirent location louer serveurs server server  findUsOnFacebook_novirent.png

louer_serveurs_noivrent_location_materiel_informatique_stat.png

WordsCloud

WordClouds du blog des spécialiste de la location de serveurs courtes durées ---> Novirent 

  Stockage informatique     Serveurs informatique     Actualité informatique     Switch informatique     Facebook     Virtualisation    Ecologie     Twitter     Novirent     Catalogue Novirent     Processeurs     Site web Novirent

Blog virtualisation

TopArticles

"Voici les articles les plus consultés sur le blog des spécialistes de la location de serveurs depuis le mois de février 2011"

 

 

"Catégories du Blog des spécialistes de la location de serveurs et matériels informatiques"

Novirent Location Serveurs

"Spécialisé dans la location de serveurs et de matériels informatiques à courtes durées, découvrez le site web de Novirent : - Serveurs - Stockage - switches - routeurs - onduleurs - stations de travail : IBM, HP, BULL, SUN, ORACLE, DELL, FUJITSU, CISCO, HITACHI, EMC, NETAPP... Nous adaptons le matériel à vos besoins ponctuels et/ou urgents et le livrons dans les meilleurs délais, le plus souvent en 24/48H"

22 octobre 2012 1 22 /10 /octobre /2012 16:15

Extrait de commentcamarche.net et wikipedia , articles sur les unix et aix.

Le système UNIX

Le système Unix est un système d'exploitation multi-utilisateurs, multi-tâches, ce qui signifie qu'il permet à un ordinateur mono ou multi-processeurs de faire exécuter simultanément plusieurs programmes par un ou plusieurs utilisateurs. Il possède un ou plusieurs interpréteurs de commandes (shell) ainsi qu'un grand nombre de commandes et de nombreux utilitaires (assembleur, compilateurs pour de nombreux langages, traitements de texte, messagerie électronique, ...). De plus il possède une grande portabilité, ce qui signifie qu'il est possible de mettre en oeuvre un système Unix sur la quasi-totalité des plates-formes matérielles.

De nos jours les systèmes Unix sont très présents dans les milieux professionnels et universitaires grâce à leur grande stabilité, leur niveau de sécurité élevé et le respect des grands standards, notamment en matière de réseau.

 

L'histoire des systèmes UNIX

Le premier système «Unix» a été mis au point par Ken Thompson dans les laboratoires Bell AT&T à Murray Hill dans le New Jersey aux Etats-Unis à partir de 1965. Le but de Ken Thompson était de mettre au point un système d'exploitation interactif simple, nommé "Multics" (Multiplexed Information and Computing System) afin de faire tourner un jeu qu'il avait créé (space travel, une simulation du système solaire).

Un consortium composé du MIT (Massassuchetts Institue of Technology), de General Electric Co. et de Bell Lab se forma ainsi autour de Multics.

En avril 1969 les laboratoires AT&T décidèrent d'utiliser le système GECOS (General Electric Comprehensive Operating System ) en lieu et place de Multics. Or Ken Thompson et Dennis Ritchie qui rejoignirent l'équipe eûrent besoin de faire fonctionner le jeu space travel sur une plus petite machine (un DEC PDP-7, Programmed Data Processor possédant uniquement 4K de mémoire pour faire fonctionner les programmes des utilisateurs), c'est la raison pour laquelle il réécrirent le système afin de créer une version réduite de Multics appelée UNICS (UNiplexed Information and Computing Service), rapidement contractée en Unix.

 

La date du 1er janvier 1970 est considérée comme étant la date de naissance du système Unix, ce qui explique pourquoi toutes les horloges système des systèmes d'exploitation Unix démarrent à partir de cette époque.

Parallèlement à ces activités, D.Ritchie participa grandement à la définition du langage C (puisqu'il est considéré comme un de ses créateurs avec B.W.Kernighan), ainsi l'ensemble du système fût entièrement réécrit en langage C en 1973 et baptisé Unix Time-Sharing System (TSS).

Lorsque le système passa à la version 7 en 1979, l'évolution s'accompagna de nombreuses modifications notables telles que :

la suppression du bridage lié à la taille des fichiers,

une meilleure portabilité du système (fonctionnement sur de nombreuses plates-formes matérielles),

l'ajout de nombreux utilitaires.

Un décret datant de 1956 empêchait l'entreprise ATT, dont dépendait Bell Labs, de commercialiser autre chose que des équipements téléphoniques ou télégraphiques, c'est la raison pour laquelle la décision fût prise en 1973 de distribuer les sources d'UNIX dans les universités à des fins éducatives.

Dès fin 1977 des chercheurs de l'Université de Californie redéveloppèrent une version d'Unix à partir des sources fournies par AT&T afin de faire fonctionner le système sur leurs plates-formes VAX et la baptisèrent BSD pour Berkeley Software Developpement.

Ainsi deux branches de développement des sources virent le jour :

La branche d'AT&T qui allait devenir System V de UNIX System Labs (USL)

BSD (Berkeley Software Developpement) développé par l'Université de Californie

En 1977 AT&T mit les sources d'UNIX à la disposition des autres entreprises, si bien qu'un grand nombre d'UNIX-like furent développés :

 

·         AIX, Unix commercial basé sur System V développé en février 1990 par IBM

·         Sun Solaris, Unix commercial basé sur System V et BSD développé par SUN Microsystems

·         HP-UX, Unix commercial basé sur BSD développé à partir de 1986 par Hewlett Packard

·         Ultrix, Unix commercial développé par DEC

·         IRIX, Unix commercial développé par SGI

·         Unixware, Unix commercial développé par Novell

·         Unix SCO, Unix commercial basé sur System V développé dès 1979 par Santa Cruz Operations et Hewlett Packard

·         Tru64 UNIX, Unix commercial développé par Compaq

En 1983 AT&T eût le droit de commercialiser son Unix, ce qui marqua l'apparition de UNIX System V, la version commerciale de son système Unix.

En 1985 un professeur hollandais, nommé Andrew Tannenbaum, développa un système d'exploitation minimal, baptisé Minix, afin d'enseigner la programmation système à ses étudiants.

En 1991 un étudiant finlandais, Linus Torvalds, décida de concevoir, sur le modèle Minix, un système d'exploitation capable de fonctionner sur les architectures de type 386.

Il baptisa ce système d'exploitation "Linux" et posta le message suivant sur le groupe de discussion comp.os.minix :

« Hello everybody out there using minix - I'm doing a (free) operating system (just a hobby,

won't be big and professional like gnu) for 386(486) AT clones. »

Voici un schéma non exhaustif retraçant globalement l'apparition des principaux systèmes de type Unix :

Le standard UNIX

Etant donné le grand nombre de systèmes Unix développés sur la base du System V de AT&T ou bien de BSD, la question d'un standard Unix s'est posée dès 1981 sur le groupe de discussion /etc/group afin d'assurer une portabilité maximale entre les systèmes :

 

en 1983, AT&T publie SVID (System V Interface Definition) décrivant le System V. Cette première définition est différente de POSIX

en 1984 le groupe /etc/group publie POSIX, une série de standards développés sous couvert de l'IEEE(Institute of Electrical and Electronics Engineers). POSIX est ainsi également connu sous le nom IEEE P1003.

à la même époque, un consortium de constructeurs (Sun, IBM, HP, DEC, AT&T, Unisys, ICL, ...) publie le standard X/Open Portability Guide Issue 3 (XPG3). Ce standard s'occupe tout particulièrement des différences issues de la localisation géographique (date, alphabet, ...).

AIX est le système d'exploitation de type Unix commercialisé par IBM depuis 1986. AIX est l'acronyme de Advanced Interactive eXecutive, mais seul l'acronyme est utilisé.

AIX a été conçu pour IBM par INTERACTIVE Systems à partir de IN/ix basé sur Unix System V Release 2. La première version fut lancée en janvier 1986 avec l'ordinateur IBM RT-PC (en). Le système fut porté sur les ordinateurs IBM PS/2 et IBM System/370. En 1990, AIX version 3 sortit avec les IBM RS/6000. Suite à une alliance avec IBM, Bull a un contrat OEM avec IBM pour vendre les serveurs PowerPC et POWER utilisant AIX, ce qui en fait le premier client IBM de par le monde. Bull participe au développement d'AIX, ainsi que des serveurs le supportant (pSeries). Motorola, Harris, General Automation et Apple ont également supporté AIX. À long terme, il n'est pas improbable qu'il soit remplacé par GNU/Linux, désormais supporté par IBM.

AIX 7.1, septembre 2010, Support natif du POWER7

AIX 6.1, novembre 2007, disponible sur POWER6 (aussi en AIX 5L 5.3)

AIX 5L 5.3, août 2004, Niveau minimum requis pour POWER6

AIX 5L 5.2, octobre 2002, Niveau minimum requis pour POWER5

AIX 5L 5.1, mai 2001, Niveau minimum requis pour POWER4

AIX 4.3.3, septembre 1999

AIX 4.3.2, octobre 1998

AIX 4.3.1, avril 1998

AIX 4.3, octobre 1997

AIX 4.2.1, April 1997

AIX 4.2, mai 1996

AIX 4.1.5, août 1996

AIX 4.1.4, octobre 1995

AIX 4.1.3, juillet 1995

AIX 4.1.1, octobre 1994

AIX 4.1, août 1994

AIX v4, 1994

AIX v3.2 1992

AIX v3.1

AIX v3, février 1990

AIX v2.0, dernière version : 2.2.1.

AIX v1, 1986, dernière version : 1.3.

 

AIX avait la réputation parmi ses utilisateurs d'être incohérent avec les autres systèmes *IX. Une plaisanterie habituelle était que son acronyme signifiait « Ain't unIX » (ce n'est pas Unix). Dans la pratique, UNIX avait déjà tellement de variantes panachées de BSD et de System V que peu de personnes savaient vraiment où était le standard, ni même seulement si quiconque en avait défini un. Le problème se retrouve dans une moindre mesure entre des distributions différentes de Linux (outils d'administration et d'installation haut niveau différents).

Quelques idées intéressantes d'AIX incluent des commandes telles chuser, mkuser, rmuser et autres choses similaires, permettant d'administrer les comptes de la même façon que des fichiers.

Différenciation :

Pour offrir un côté un peu attractif, AIX version 3 avait aussi en 1990 quelques atouts :

Gestion des volumes logiques (espaces disque non contigus, donc extensibles à la demande, et vus comme consécutifs) en standard.

Aide interactive en hypertexte (toute la documentation) en standard

Assistance interactive en mode plein écran à la gestion du système (avec possibilité de génération de scripts) en standard.

Mais le plus grand différenciateur d'AIX par rapport à un autre Unix est véritablement l'utilitaire "SMIT" qui permet de gérer le système depuis la reconnaissance des périphériques jusqu'à la gestion des licences et la gestion de clusters (et d'indiquer sur demande le détail des commandes correspondantes).

Smit

L'utilitaire "SMIT" System Management Interface Tool permet de gérer le système (périphériques, utilisateurs, licences, clusters, etc). Via une interface texte lancée par la commande smitty ou graphique par la commande smit, il permet à un utilisateur novice (ie. ne connaissant pas les commandes Unix) de réaliser un grand nombre d'opérations d'administration. Il indique, sur demande, le détail des commandes correspondantes.

Il garde une trace des commandes effectuées dans le fichier smit.log3.

NIM

Network Installation Manager ou NIM est un composant permettant de faire l’installation et la maintenance de systèmes AIX à partir de réseaux locaux.

 

Extrait de commentcamarche.net et wikipedia, articles sur les unix et aix.

Partager cet article

Repost 0
Published by Novirent, location serveurs informatiques serveur - dans actualité hi-tech informatique
commenter cet article

commentaires